Yokohama WTS 2017

Attends, c’est la première fois que je vois ça ! On arrive sur le ponton de départ mais au lieu d’aller dans l’eau à droite, on plonge tous à gauche pour un échauffement de 100 mètres obligatoire dans la baie de Yokohama. L’eau est à 19 degrés. 130 gars en bonnet bleu au départ. 8:05. Dossard 2102. 2 boucles de 750 mètres avec une sortie à l’Australienne et un plongeon entre les deux.

Comme à Taitung, dès les premiers 50 mètres, je vois que je suis dans le trio de tête. Un mec devant et un autre à ma droite. Je sens que ce dernier ne veut pas lâcher la deuxième place, alors je décide de rester gentiment au niveau de sa hanche. Lors du 2ème tour, après un plongeon fabuleux et une ondulation digne de Michael Phelps, le gars en deuxième position me semble fatigué. Alors je décide d’envoyer. Puis dans la dernière ligne droite, le premier semble complètement à la rue à slalomer entre les derniers de la vague précédente. Alors, j’envoie les jambes et sors de l’eau en première position. À ce moment là, je m’imagine toujours les spectateurs voir les bonnets de couleur avancer et se dire, « Bon sang, attends, c’est le premier bonnet bleu qui arrive ! ».

J’t’avoue, je kiffe.

Je nage les 1500 mètres en 24’10. C’est un temps grave super moyen mais bon quand tu sors 1er de l’eau, rien n’est moyen. Tout est grave super 🙂

Le tapis bleu entre la sortie de l’eau et la zone de transition fait 400 mètres. Dès les 50 premiers mètres, Komano qui est sorti de l’eau une seconde derrière moi me double.

J’arrive dans la zone de transition mais tous les autres vélos sont là. Ça se trouve, je me suis planté et Komano est dans une autre catégorie d’âge…mais en fait, je le vois sur la droite. Il est bien dans ma catégorie. Je balance mon bonnet et mes lunettes. Je vire ma combi. Je pars en vélo. Je mets 50 mètres à Komano sur ces 3 gestes. Je me demande ce qu’il est en train de foutre. Je suis premier.

Le parcours vélo est fait de 6 boucles de 6,6 km. Komano me redouble dès le premier kilomètre. Il doit se demander ce que je suis en train de foutre ! Plus tard, durant ce même 1er tour, Asai me double. Asai, il était déjà là aux Monde, à Cozumel, l’an dernier. Il avait terminé la natation 3 secondes derrière moi.

Puis durant le second tour, Shimada me double. Shimada aussi était à Cozumel. Il avait terminé 6 minutes devant moi au général.

Je crois que le vélo est vraiment mon point faible en ce moment. C’est ce qui me sépare de la première place, je pense. J’ai de bonnes jambes mais il faut que j’améliore mon pilotage.

Je termine le vélo en 1h10, Komano en 1h06, Asai et Shimada en 1h07. C’est pas possible que ça continue comme ça.

J’arrive pour la deuxième fois au parc de transition où tout se passe bien. Je pars pour les 10km de course à pied. Dès les premières foulées, deux bonnes nouvelles qui se résument en un mot : léger…pour mon ventre et mes jambes.

Après 500 mètres, au niveau d’un panneau STOP, je croise Komano, Asai et Shimada.

OK, ils sont là, est-ce que j’ai une chance de les rattraper ?

Je passe le panneau STOP, vire à gauche et me rend compte que merde, j’ai une ligne droite de 500 mètres avant de faire demi-tour. Ils doivent avoir 4 minutes d’avance sur moi. Bon, je reste concentré et me dit qu’il faut que je chouchoute ma place actuelle et qu’il n’existe qu’un mot pour répondre à mes débuts de crampes : relâchement.

Plus tard lors du premier tour, là encore c’est la première fois que je vois ça, ils nous font grimper une sorte d’escalier pour passer sur un pont ! Là je me dis, « ok, quadriceps droit, tu me grimpes ça tout relâché. Tu me crampes pas maintenant ! » 

200 mètres après ce pont, un gars nous attend avec des pastilles de sel. Merci ! J’en prend une, la met dans la bouche, commence à la sucer puis non, avale direct.

Sur le chemin du retour, je me sens mieux jusqu’à la descente du fameux pont. « ok, quadriceps droit, tu me descends ça tout léger. Tu me crampes pas maintenant ! »

Au début de la seconde boucle, au niveau du même panneau STOP, je vois que le trio de Yakuza – Komano, Asai et Shimada – maintient son avance sur moi. Allez on s’accroche. Personne te rattrape.

On doit être au 5ème kilomètre, Watanabe me rattrape. C’est là que je prends un gel. Normalement, ces trucs là mettent 10 minutes pour te redonner du peps. Mais là, en une seconde, tel un champignon dans Super Mario Kart, VROOM…je mets 100 mètres à Watanabe.

La course est terminée. J’ai préservée ma 5ème place. Il ne me reste plus qu’un virage à gauche avant d’arriver sur le tapis bleu. C’est là que mes ischio-jambiers gauche me disent, « bon, on a été sage pendant 2 heures, c’est bon, on peut cramper maintenant ?? »

Je finis donc les 200 derniers mètres à environ 10 km/heure mais malgré cela je fais un chrono irréel de 36’33 sur les 10 bornes.

Auparavant, mon 10km le plus rapide sur route, c’était en 2001 : 37’42.

Mon 10km le plus rapide après 40 bornes de vélo, c’était en 2014 : 38’39. Mais c’était l’époque où mon coach me disait, « nage et roule tranquille, la course commence après le vélo ! »

Et l’an dernier, au Monde, à Cozumel, j’ai couru les 10 bornes en 43’10.

36’33 ? Il est juste absurde ce chrono.

Voilà qui marque la fin de cette tournée Asiatique et même si j’ai un pincement au coeur en regardant la remise des prix, je voudrais qu’elle continue pour toujours. Plus la peine que je t’explique pourquoi ni la peine que tu essaies de comprendre pourquoi, c’est moi. Ce que je ressens quand je suis ici est comme mon chrono de 36’33 : Irréel.

Destination l’Europe maintenant, en altitude, à Saint-Moritz, en Suisse, pour préparer les Championnats d’Europe du mois de Juin prochain, à Kitzbuehl, en Autriche.

明日からまた強く生きてゆく。

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s